Troubles de l’orgasme chez l’homme

Troubles de l’orgasme

Il existe différents troubles de l’orgasme chez l’homme qui se manifestent soit par l’absence d’éjaculation ou d’orgasme. L’orgasme se décrit comme des secousses cloniques qui accompagnent l’éjaculation procurant des sensations voluptueuses. La durée, l’intensité et la qualité varient en fonction de tout un chacun. Il peut apparaître lors des caresses ou du rapport sexuel.

Différents troubles

L’anorgasmie ou l’éjaculation rétrograde est un trouble qui apparaît de différentes manières, par l’incapacité d’éjaculer (anéjaculation), l’éjaculation retardée lors d’un rapport sexuel malgré l’excitation. L’homme peut éjaculer après un long rapport sexuel ou seulement durant une fellation.

Un bilan médical est requis pour l’éjaculation retardée afin de définir la cause. En effet, un homme peut éjaculer quand il s’excite, mais pas durant une pénétration. L’éjaculation retardée ne touche que 3% des troubles sexuels des hommes. On la qualifie de primaire si elle est retardée depuis le début de la sexualité. Par contre, si elle survient après une sexualité sans difficulté d’éjaculation, elle est secondaire.

Facteurs

L’anorgasmie découle de la psychologie ou de la physiologie, d’une carence hormonale ou de l’âge. Quand les hommes ont l’habitude de visionner des contenus pour adulte, la réalité ne les excite plus, car seules les images alimentent leur désir. Ils sont plutôt anxieux et se déstressent avec le virtuel.

Dans le cas de l’éjaculation retardée, il peut venir des troubles psychiques comme les inhibitions de la personnalité ou des difficultés de laisser-aller et de communication. Elle peut faire suite à un évènement stressant, infidélité ou surpris lors d’un rapport sexuel. Un trouble neurologique médullaire peut être à l’origine du trouble, dans le cas de sclérose en plaques ou de paraplégie traumatique.

Le problème peut être causé après des interventions importantes de la vessie et de la prostate. La consommation de certains médicaments peut aussi en être la source : hypotenseurs, antidépresseurs ou neuroleptiques. De même, le trouble peut provenir d’un problème de couple où ils s’accusent d’être responsables et de ne pas être compétents. Ils deviennent anxieux et se culpabilisent.

Traitements

Pour se défaire de l’anorgasmie, il faut faire renaître le désir tout en discutant entre couples. Ainsi, il faut réinitialiser le désir partagé et déterminer les codes d’excitation. Avec la psychothérapie, l’homme peut évoluer où il doit chercher un autre chemin du plaisir, le conduisant à l’orgasme. Si un homme est victime d’une éjaculation retardée secondaire, il peut retrouver ses capacités en se détendant et en retrouvant confiance en soi. Pour cela, l’homme doit réapprendre à éjaculer seul d’abord, devant et avec son partenaire ensuite. Puis, ensemble, ils s’excitent en alternant la pénétration et les caresses sexuelles avant d’éjaculer.

Un sexologue peut également aider avec des thérapies en couple ou en solo en suivant quelques étapes. De plus, les sexologues sont facilement accessibles au grand publics. Pour en trouver, il suffit d’effectuer quelques recherches selon votre pays ou votre ville. Il est tout à fait possible d’avoir une liste de contacts de sexologue à Nivelles si vous habitez par exemple en Belgique

Avec la sexothérapie, l’homme peut parvenir à communiquer avec lui-même ou à mieux se connaître avec sa partenaire. A deux, ils explorent et découvrent d’autres manières de profiter de leurs corps, dans une ambiance inhabituelle. Il est possible d’optimiser cette ambiance avec des gestes différents. Une séance de massage sans rapport sexuel peut aussi pimenter le tête-à-tête, apaisant les tensions et favorisant l’apaisement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *