Que faut-il faire en cas de syndrome de stress post-traumatique ?

Le syndrome de stress post-traumatique atteint les personnes qui ont vécu des situations ou évènements tragiques dans leur vie. Il existe plusieurs symptômes qui le définissent et heureusement, des solutions peuvent être envisagées. Même s’il est souvent difficile de les reconnaître, il existe des signes qu’il ne faut pas prendre à la légère et qui nécessitent la consultation d’un spécialiste le plus vite possible. Vous allez voir dans cet article, de quoi il s’agit, les différents symptômes du syndrome et les solutions qui vont avec.

La définition du syndrome de stress post-traumatique

Le stress post-traumatique ou TSP est un syndrome qui résulte d’une situation extrême dont le concernant en est la victime ou le témoin. Il peut s’agir d’un accident grave, d’une scène de violence, d’un viol ou d’autres encore. La personne subit alors des troubles de sommeil, de l’anxiété ou un trouble dépressif. Si cela vous concerne, vous pouvez faire appel à des professionnels à Auderghem pour vous aider sur psy-auderghem.be.

Il est seulement diagnostiqué lorsque la personne est atteinte par des souvenirs obsessionnels et que cela présente un impact sur sa vie avec les autres. Le syndrome devient plus compliqué lorsque les évènements tragiques sont répétés. Dans ce cas, la personnalité et le comportement des patients sont affectés et ils souffrent de plusieurs troubles somatiques.

Les symptômes du syndrome de stress post-traumatique

L’état de stress post-traumatique est défini par plusieurs symptômes chez les patients. Il faut savoir qu’ils sont inscrits dans le manuel des diagnostics et statistiques sur les troubles mentaux. Voici alors les aspects communs qui sont développés par ce syndrome :

  • Troubles nerveux : il peut s’agir du stress, de la colère, de l’anxiété dont vous ne savez pas la provenance ;
  • Isolement : elle affecte les personnes qui ont envie d’éviter les endroits, les activités ou les personnes qui ont contribué aux évènements;
  • Troubles cognitifs : les patients ont une mauvaise capacité de perception au niveau de la mémoire et de la résolution des problèmes ;
  • Réapparition incessante des scènes traumatiques dans la tête du concerné.

Les solutions pour s’en sortir

Il est important que vous sachiez qu’avec le temps, il est possible de se débarrasser des symptômes de stress post-traumatique. Mais la meilleure solution serait de demander un accompagnement psychologique auprès des spécialistes. La plupart du temps, les victimes utilisent des antidépresseurs ou des anxiolytiques pour se faire soigner. Ils servent à minimiser les retombées du choc.

Ils ont également le choix pour une prise en charge thérapeutique comme la thérapie de groupe, l’hypnose ou la psychanalyse. Chez les psychologues ou les psychiatres, ils seront confrontés à des questions ciblées qui servent à définir la gravité du syndrome chez chaque patient. Dans tous les cas, il suffit d’en parler pour trouver la solution adéquate.

 

Si vous êtes victime d’une agression ou d’un accident et que vous ne cessez pas d’y penser, vous savez désormais que vous souffrez du syndrome de stress post-traumatique. Vous avez les autres symptômes et quelques solutions pratiques et rapides pour vous aider à vous en sortir. Prenez le temps de comprendre ce qui vous arrive et consultez si besoin est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *