La Phytothérapie contre la douleur

Phytothérapie contre la douleur

Vous en avez marre d’avoir mal ? Oubliez les médicaments et optez plutôt pour la phytothérapie. À base de plantes et d’ingrédients naturels, cette forme de médecine douce soulage votre douleur. Moins onéreux et facile à utiliser, les produits de Dame Nature vous aident à vous sentir mieux ! À travers cet article, nous vous montrons les conséquences de la prise de la surconsommation de médicaments antidouleur et vous proposons quelques analgésiques naturels.

Limiter la prise de médicaments

Les médicaments en vente libre comme l’ibuprofène et l’acétaminophène sont des analgésiques efficaces, mais leur utilisation à long terme peut provoquer des effets secondaires. Les médicaments analgésiques puissants peuvent créer une dépendance et avoir des effets indésirables. À forte dose, ils provoquent des accidents cardio-vasculaires, des complications gastriques et des effets indésirables cutanés. La surconsommation de médicaments d’antidouleur est la cause de nombreuses hospitalisations.

La toxicité de certains médicaments stéroïdiens, fluidifiants sanguins est dangereuse pour la santé des patients souffrant de douleur. Le surdosage des médicaments contre la douleur et l’overdose de calmants entrainent à la dépression du système nerveux, la baisse de la fonction respiratoire. Ces conséquences graves et dangereuses liées aux médicaments antidouleur conduisent à des décès brutaux. Il est toujours nécessaire de demander l’avis d’un expert médical avant de prendre un médicament antidouleur pour éviter le surdosage.

La phytothérapie : des remèdes anti-douleur

La phytothérapie recommande l’utilisation d’huiles essentielles, d’herbes et de thérapies alternatives comme analgésiques naturels.

L’inhalation d’huile essentielle de lavande peut aider à mieux dormir, à soulager la douleur associée aux migraines et l’anxiété. D’après certaines recherches, l’huile de lavande a des effets analgésiques, anti-inflammatoires et antioxydants.

L’huile essentielle de romarin aide à traiter les maux de tête, les douleurs musculaires et osseuses et les convulsions. Elle agit sur des récepteurs du cerveau appelés récepteurs opioïdes, qui sont impliqués dans la sensation de douleur. Le romarin peut également réduire l’inflammation, détendre les muscles lisses et stimuler la mémoire. Un essai clinique de 2013 a révélé que l’huile de romarin réduisait la douleur chez les toxicomanes lors de leur désintoxication.

L’huile de menthe poivrée a des effets anti-inflammatoires, antimicrobiens et analgésiques. Les composés actifs de l’huile de menthe poivrée comprennent le carvacrol, le menthol et le limonène. Frottez l’huile diluée dans la zone douloureuse et soulagez vos spasmes douloureux et vos problèmes associés à l’arthrite. L’application d’huile de menthe poivrée sur les tempes et le front peut soulager la douleur des céphalées de tension.

Le clou de girofle est un excellent remède pour soulager la douleur des maux de dents. Il possède des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antifongiques et antivirales.

La capsaïcine, présente dans les piments, calme la douleur de façon naturelle. Cette substance peut provoquer une légère sensation de brûlure ou de picotement lorsqu’une personne l’applique sur la peau, mais elle agit directement sur les nerfs qui transmettent des signaux de douleur. De plus en plus on retrouve sur le marché, des produits analgésiques, des crèmes et des patchs à base de capsaïcine pour le traitement de la douleur.

*Demandez d’abord conseil à votre phytothérapeute, avant d’utiliser ces produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *